Un enseignant sur cinq utilise les manuels numériques en classe

first_imgUn enseignant sur cinq utilise les manuels numériques en classeLe numérique entre dans les salles de classe. Désormais, c’est près d’un enseignant sur cinq qui utilise un manuel scolaire sous forme dématérialisée.Selon une étude TNS-Sofres réalisée sur un panel de 6 183 professeurs, le manuel scolaire numérique est aujourd’hui adopté par un enseignant sur cinq et intégré à leurs méthodes d’apprentissage. “L’utilisation des manuels numériques se développe à tous les niveaux, entraînant l’augmentation des usages du numérique dans l’éducation.” résume l’enquête rapportée par Le Monde.À lire aussiVerdict : les Allemands pourront noter leurs professeurs en ligneCette dernière analyse dans les différents établissements l’utilisation de ces nouveaux systèmes et montrent que le primaire est encore peu concerné (un professeur sur douze se sert de manuels numériques) avec une lente progression, mais que cela s’intensifie au collège et plus encore au lycée. Du point de vue des procédés, c’est très majoritairement par le biais des vidéo-projecteurs que les élèves (92% d’entre eux exactement) accèdent à l’apprentissage par la voie du numérique.Toutefois le tableau n’est pas totalement idyllique et les enseignants font part également des contraintes qu’ils rencontrent à l’utilisation de ces méthodes nouvelles. En premier lieu, le risque de panne pour 40% d’entre eux, suivi du manque d’équipement professionnel (32%) et du manque de formation à ces nouveaux médias (30%). “L’équipement des territoires progresse (haut débit, ordinateurs, maintenance) mais pose avec acuité la nécessité d’une concertation systématique entre l’Etat et les collectivités territoriales” conclue l’étude sur ce point.En progression, le numérique n’est encore très loin de remplacer le papier. Ces manuels dématérialisés ne représentent qu’1% du chiffre d’affaires des manuels imprimés. Mais les éditeurs investissent dans le domaine. En 2011, 950 ouvrages étaient disponibles en version numérique, et chaque nouvelle référence est portée systématiquement sur les deux supports, papier et informatique, avec l’ajout d’interactivité et une orientation pluri-médias. Le manuel numérique, s’il ne prend pas la place du papier, complète et enrichit le savoir donné aux élèves. Le 22 novembre 2011 à 20:15 • Maxime Lambertlast_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>